Vous êtes ici : Accueil > Prédications > Paul MOULIN > Grandeur et faiblesses de l’Eglise

Grandeur et faiblesses de l’Eglise

IMG/mp3/paul_moulin_-_grandeur_et_faiblesse_de_l_eglise.mp3

Ephésiens 3 V 8 :
A moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d’annoncer aux païens les richesses incompréhensibles de Christ, et de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses…

L’Eglise est un mystère caché et en même temps elle est d’une grandeur ineffable.
A vue humaine, on lui trouvera plein de défauts parce qu’elle réunit des pécheurs de toute éducation, de toute sensibilité, de toute origine, de tout niveau, et cet agglomérat de personnes avance tant bien que mal.
Les pécheurs que nous sommes, avons un cœur méchant et tortueux dit le Seigneur, qui peut le connaître ?
C’est pourtant dans l’Eglise que le Seigneur a souhaité voir se développer l’amour alors que nos défaillances sont là.
C’est le Saint-Esprit de Dieu qui a dit à Paul d’écrire, qu’en Christ avant la fondation du monde, Dieu nous a élus pour être saints et irréprochables devant lui.
En général, lorsqu’on élit des personnes pour un poste quel qu’il soit, les personnes recherchées doivent être dignes, présenter des garanties, alors que les croyants sont des personnes vendues au péché comme le dit l’apôtre Paul, mais Dieu nous a adopté pour être ses enfants par Jésus-Christ selon le bon plaisir de sa volonté, par pur amour, et pure grâce, afin de nous amener à célébrer la gloire de sa grâce.
L’homme a été fait à l’image de Dieu contrairement aux anges.
Dieu a donné à l’homme une nature selon laquelle son Fils pouvait s’incarner alors que les anges qui sont des êtres glorieux, d’une intelligence et d’une puissance qui ne peuvent être comparées à rien d’autre, régnant dans les lieux célestes, n’ont pas été élevés au même rang que les hommes.
C’est un mystère d’une profondeur sans fin.
Les anges n’ont pas été engendrés ni créés à l’image de Dieu et ne bénéficient pas de l’œuvre expiatoire de Christ.
Ce que Dieu a fait par Jésus-Christ des croyants est d’une beauté sans égale et un privilège extraordinaires.
Les croyants appartiennent à une catégorie totalement mise à part, même s’il est vrai que l’Eglise est faible, qu’elle a des lacunes et que Satan l’accuse devant Dieu.
Mais ce qui est merveilleux, c’est que l’œuvre expiatoire de Christ dans la vie des croyants est telle que lorsque Dieu regarde ses enfants il les voit sans défaut.
L’Eglise est faible, mais c’est un chef-d’œuvre aux yeux du Seigneur et dans le domaine spirituel, il nous a rendus semblables à lui.
La Bible dit :
En Christ, tout l’édifice bien coordonné s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur.
Le regard de Dieu passe au travers du crible de ce que Christ a fait. Son regard est un regard d’amour et d’approbation de ses enfants.
Il est vrai que le premier regard que l’on peut avoir sur l’Eglise est un regard d’homme qui fait une démonstration des limites et de la faiblesse humaine, mais l’autre regard est celui que l’Ecriture autorise aux enfants de Dieu à avoir, c’est qu’ils sont plongés en Christ, scellés par Christ et rachetés par lui, ce qui est la plus belle des images et réalité.

Pasteur Paul MOULIN

Retour en haut
Qui sommes-nous ?       Divers       Contacts       Mentions légales      
Copyright 2013 EGLISE EVANGELIQUE BATPISTE DU PLATEAU FOFO
une réalisation NASDY Digital Studio