Vous êtes ici : Accueil > Prédications > Prédicateurs > Steeve GADET > La nouvelle Jérusalem

La nouvelle Jérusalem

IMG/mp3/steeve_gadet_-_la_nouvelle_jerusalem.mp3

Apocalypse 21 V 1 à :
1 Puis je vis un ciel nouveau et une terre nouvelle, car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’existait plus. 2 Je vis la ville Sainte, la nouvelle Jérusalem, descendre du ciel, d’auprès de Dieu, belle comme une mariée qui s’est parée pour son époux. 3 Et j’entendis une forte voix, venant du trône, qui disait :
Voici la Tente de Dieu avec les hommes. Il habitera avec eux ; ils seront ses peuples et lui, Dieu avec eux, sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrance. Car ce qui était autrefois a définitivement disparu.
5 Alors celui qui siège sur le trône déclara : Voici : je renouvelle toutes choses. Il ajouta : Ecris que ces paroles sont vraies et entièrement dignes de confiance. 6 Puis il me dit : C’en est fait ! Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et le but. A celui qui a soif, je donnerai, moi, à boire gratuitement à la source d’où coule l’eau de la vie. 7 Tel sera l’héritage du vainqueur. Je serai son Dieu et il sera mon fils. 8 Quant aux lâches, aux infidèles, aux dépravés, meurtriers et débauchés, aux magiciens, aux idolâtres et à tous les menteurs, leur part sera l’étang ardent de feu et de soufre, c’est-à-dire la seconde mort….. 23 La ville n’a besoin ni du soleil, ni de la lune pour l’éclairer, car la gloire de Dieu l’illumine et l’agneau lui tient lieu de lampe. 24 Les nations marcheront à sa lumière et les rois de la terre viendront lui apporter leur gloire. 25 Tout au long du jour, les portes de la ville resteront ouvertes, car il n’y aura plus de nuit. 26 On y apportera tout ce qui fait la gloire et l’honneur des nations. 27 Rien d’impur ne pourra y pénétrer. Nul homme qui se livre à des pratiques abominables et au mensonge n’y entrera. Seuls y auront accès ceux qui sont inscrits dans le livre de vie de l’Agneau.

Aujourd’hui pour beaucoup de gens, la mort ressemble à une porte sans retour, pleine d’angoisses et de souffrances, un endroit par lequel ils doivent passer mais ne savent pas vraiment ce qui les attend.
Le Seigneur nous a donné dans l’Ecriture, quelques indications qui nous poussent à croire que ce n’est pas l’inconnu.
Il y a une première chose que l’Ecriture nous dit dans Hébreux 9 V 27  :
27 Et comme le sort de tout homme est de mourir une seule fois, après quoi il est jugé par Dieu.
En effet, il n’y a pas de réincarnation, c’est-à-dire qu’on ne revient pas dans un autre corps pour vivre constamment sous une autre forme.
La Bible nous parle de trois morts :
-  La mort spirituelle : l’état dans lequel se trouve tout homme vivant sa vie indépendamment de Dieu.
-  La mort physique : Lorsque le corps cesse de vivre et ne répond plus.
-  La mort éternelle : Celle qui vient après le jugement, c’est-à-dire la séparation éternelle du pécheur d’avec la présence de Dieu. Elle est appelée la seconde mort car elle vient après la mort physique.
Pour tous les hommes, la mort physique n’est pas une fin, c’est une porte vers une autre existence éternelle : La vie éternelle ou la mort éternelle.
Il y a deux courants dans la chrétienté.
Un courant qui dit que la mort physique, le corps se désintègre et l’esprit et l’âme sommeillent en attendant le retour de Christ.
L’autre courant dit que dès que la mort physique intervient, l’âme et l’esprit vont rejoindre le Seigneur ou vont en enfer.
La finalité est de savoir si nous irons rejoindre le Créateur ou non.
La Bible ne parle pas non plus de purgatoire, où celui qui ne connaît pas Dieu, pourra arranger sa vie et se purifier.
La peur de la mort peut aussi être liée à la peur de se présenter devant Dieu avec une conscience chargée.
La pensée de l’éternité dépasse notre compréhension et peut engendrer de l’appréhension, mais Dieu ne permettra pas que nous puissions passer par la mort tant que notre mission sur la terre ne sera pas terminée, cela doit nous encourager.
Dieu a un remède contre la mort et la peur de la mort.
Avec Christ, la mort est devenue comme une guêpe qui fait du bruit mais n’a plus de dard pour piquer.
L’aiguillon de la guêpe s’est planté en Christ et aujourd’hui même si le corps ne respire plus, la foi en Christ m’a donné une vie que rien ne peut arrêter.
Jésus parle de 2 endroits dont l’enfer et il en a parlé plus que n’importe qui dans les Ecritures.
Matthieu 25 V 45 et 46 :
45 Alors il leur répondra : « Vraiment, je vous l’assure : chaque fois que vous n’avez pas fait cela au moindre de ceux que voici, c’est à moi que vous avez manqué de le faire. » 46 Et ils s’en iront au châtiment éternel. Tandis que les justes entreront dans la vie éternelle.
En un verset, le Seigneur affirme l’existence du ciel et de l’enfer.
Dieu est infiniment saint et juste et son sens de la justice n’est pas le nôtre.
Comment un Dieu saint et juste pourrait-il laisser tous les êtres humains entrer au ciel ?
La réponse à cette question se trouve dans la croix de Jésus-Christ.
Dieu a déversé sa colère contre le péché, sur Jésus-Christ car tous les êtres humains ont désobéi à la loi divine et la Bible enseigne que désobéir à un seul commandement, c’est la mort qui nous attend.
La Bible enseigne aussi que la mort de Jésus-Christ est valable pour tous les hommes tant que la terre tourne.
Tous les hommes ont ce choix à faire, accepter cette grâce que Dieu fait aux hommes ou la rejeter.
La Parole de Dieu nous parle du troisième ciel comme étant un lieu réel où se trouve la maison de Dieu, ce ciel dont nous parle l’apôtre Paul dans 2 Corinthiens 12 V2
Dans Apocalypse 21 il est décrit le troisième ciel comme la nouvelle Jérusalem, un endroit majestueux, éblouissant, c’est une ville avec des murailles, des portes, des rues, Jésus parle du ciel comme étant la maison de son Père où il est allé nous préparer une place.
Ce n’est pas un mythe mais bien une réalité dont parle Jésus lui-même.
Lorsqu’on pense au ciel, cela nous permet de nous élever des problèmes du quotidien sur cette terre.
La vie ne se résume pas aux souffrances ici-bas, aux problèmes relationnels que je peux avoir, aux choses que j’aimerais avoir ou faire.
La Bible nous dit qu’il y a des choses qui ne seront pas au ciel, comme le péché, la mort, les douleurs, les deuils, pas de combats spirituels mais l’éclat et la gloire de Dieu va illuminer la ville sainte comme un diamant. Nous verrons Dieu avec nos yeux, et sa présence nous procurera une joie immense.
Que ferons-nous au ciel ?
La Bible dit que nous chanterons et louerons Dieu, nous allons servir Dieu, nous superviserons et régnerons, nous serons en communion, nous étudierons et serons servis.
Est-ce une certitude dans nos cœurs d’aller au ciel ?
Si oui, est-ce que nous faisons tout pour plaire à Dieu et nous présenter devant lui avec une conscience apaisée ?

Steeve GADET

Retour en haut
Qui sommes-nous ?       Divers       Contacts       Mentions légales      
Copyright 2013 EGLISE EVANGELIQUE BATPISTE DU PLATEAU FOFO
une réalisation NASDY Digital Studio