Vous êtes ici : Accueil > Prédications > Georges PLATON > Sur le chemin de la vie

Sur le chemin de la vie

IMG/mp3/georges_platon_-_sur_le_chemin_de_la_vie.mp3

Jean 14 V 1 à 7 :
1 Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi.
2 Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place. 3 Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis, vous y soyez aussi. 4 Vous savez où je vais, et vous en savez le chemin. 5 Thomas lui dit : Seigneur, nous ne savons où tu vas ; comment pouvons-nous en savoir le chemin ? 6 Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. 7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père. Et dès maintenant vous le connaissez, et vous l’avez vu.

Ces paroles du Seigneur s’adressent à ses disciples et également à tous ceux qui dans cette vie ne sont pas sur le bon chemin.
Il peut arriver que l’on se perde, que l’on ne puisse pas retrouver le chemin par lequel on est venu, ce n’est pas évident lorsqu’on n’arrive plus à se diriger…
Il est essentiel d’être sur le bon chemin.
Dans le verset précédent, Jésus veut montrer qu’Il EST LE CHEMIN, LE VERITE ET LA VIE et que nul ne vient au Père que par Lui.
Pourquoi est-il important que nous marchions sur ce chemin ?
Il est important que nous marchions sur ce chemin et pas un autre car il y a beaucoup d’autres chemins de perdition, et d’égarement.
C’est sur Lui que nous devons diriger nos pensées, notre vie, notre engagement.
Cette déclaration de Jésus disant qu’Il est LE CHEMIN, LA VERITE ET LA VIE a soulevé beaucoup de questions.
Certains s’interrogent sur le côté « prétentieux » du Seigneur d’être la seule voie, la seule vérité, la seule vie.
Nous vivons dans une ère de modernité où l’esprit de l’homme a évolué, et les hommes pensent qu’ils n’ont besoin de personne pour leur dire ce qu’ils doivent faire.
Si le Seigneur Jésus a prononcé ces paroles, ce n’est pas par arrogance mais par pure compassion.
C’est l’un des enseignements les plus importants de l’Ecriture. Nous sommes dans un monde, où il y a tellement de religions qui semblent mener à Dieu.
Dans toutes ces religions, comment trouver le véritable chemin ?
Jésus rappelle dans ce passage qu’Il n’est pas un chemin, une vérité, une vie mais qu’Il est cela.
Il y a un discours aujourd’hui où le monde veut que toutes les religions s’unissent, on parle d’œcuménisme mondial, où tout le monde s’aime et que toutes les religions mènent à Dieu.
Il est à la mode de penser que tout un chacun peut avoir ses convictions, sa culture etc… certains sont fanatiques, fondamentalistes, on est dans les extrêmes.
Certains tuent les autres au nom de Dieu, mais quel Dieu ?
Une société où l’homme se détruit est une société qui va mal !
En aucun cas, le Seigneur ne veut imposer quoi que ce soit mais il veut que les hommes puissent réfléchir et avoir des convictions solides reposant sur des valeurs morales.
Jésus est ce personnage sûr de lui et convaincu qui croyait en ce qu’il avançait.
Il a dit qu’il connaissait parfaitement ce qui est dans l’homme, ses besoins, ses préoccupations, son coeur et qu’il est le seul à pouvoir y répondre.

Jean 10 V 9 :
9 Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé ; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages.

Nous pouvons croire en l’existence de Dieu de multiples manières, mais pour connaître Dieu le Père, Celui qui est à l’origine de toutes choses, pour savoir qui Il est vraiment, entendre sa voix, rentrer dans son royaume, la Bible nous dit qu’il y a un seul chemin, c’est le chemin qui mène à la vie et c’est LE SEUL.

Matthieu 7 v 13 à 14 :
13 Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. 14 Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mènent à la vie, et il y en a peu qui les trouvent.

Ce verset est encore une déclaration de Jésus pour nous montrer qu’il y a beaucoup de voies, de chemins.
Jésus parle de deux réalités :
-  une porte qui mène à la vie ;
-  une porte qui mène à la perdition.

Tous les chemins ne mènent pas à Dieu, il y a des chemins d’égarement et de perdition et chacun devrait se poser la question à savoir s’il est ou non sur le bon chemin.
Nous sommes dans une époque où il y a beaucoup de chemins,
la philosophie en est un et beaucoup y adhèrent :
« Mangeons, buvons car demain nous mourrons. »
Ce style de vie est là aujourd’hui et gouverne la vie de beaucoup d’individus qui pensent que cette vie ici-bas ne s’arrête qu’aux plaisirs, aux boîtes de nuit, et qu’après la tombe il n’y a rien.

Jésus connaît parfaitement le cœur humain et ce qu’il contient, il a dit à la femme samaritaine qui vivait sa vie que : « Quiconque boit de cette eau aura encore soif. »
Les hommes et les femmes d’aujourd’hui sont à l’image de cette femme, ils croient que la sexualité, l’alcool, la cigarette, les boîtes de nuit, la politique vont combler le vide qu’il y a dans leur cœur.
Combien sont trompés par cette illusion de vie !
Jésus a dit : Que servirait-il à un homme de gagner le monde s’il doit perdre son âme ?
La valeur d’un être humain ne dépend pas de son argent, de ses biens, de sa position sociale, toutes ces choses ne sont qu’éphémères et ne donnent aucune certitude lorsque viendra le grand départ de cette terre.
Nus les hommes sont venus sur cette terre, nus ils repartiront.
Aucun bien, aucun individu ne peut satisfaire un cœur humain.
Il y a un problème qu’il faut solutionner et qui est la cause de ces drames, de ces souffrances et ce problème est le péché.

Le péché nous dit la Bible est dans tous les hommes et c’est une puissance de corruption qui conduit les êtres humains à ce dramatique jugement qu’est la mort.
« Le salaire du péché c’est la mort » (Romains 6 V 23)
Cette maladie qui s’appelle le péché, touche tous les hommes.

Marc CH 7 V 18 à 23

Le cœur humain, Jésus le connaît bien et nous le décrit dans ce verset, mais est-ce que les hommes sont prêts à accepter ce que Jésus dit d’eux ?
C’est le drame de la société d’aujourd’hui !
Aucune religion ne peut conduire à Dieu, seul Jésus-Christ le peut.
Il nous a laissé sa Parole qui est la vérité et c’est cette Parole qui révèle aux hommes la volonté de Dieu pour eux.
Rien de souillé ne peut entrer dans la présence de Dieu.
Dieu place les hommes devant ce choix d’accepter ce chemin qu’est Jésus-Christ, car nul ne peut venir à Dieu sans passer par ce chemin.
Tout homme pécheur est privé de ce chemin justement à cause de ses péchés et seule l’œuvre expiatoire de Jésus-Christ qui pardonne les coupables repentants, ne sont plus de ce fait sous la condamnation et le jugement de Dieu.
C’est ce chemin que Dieu propose aux hommes : LE SEUL CHEMIN !
Ce que Dieu veut c’est que les hommes soient sauvés et vivent une vie éternelle avec Lui, qu’ils acceptent la vie que Jésus propose, la SEULE VIE qu’Il donne à celui qui croit en Lui.

Pasteur Georges PLATON

Retour en haut
Qui sommes-nous ?       Divers       Contacts       Mentions légales      
Copyright 2013 EGLISE EVANGELIQUE BATPISTE DU PLATEAU FOFO
une réalisation NASDY Digital Studio